Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Marie V
  • Le blog de Marie V
  • : je suis une personne qui est super cool et qui aime la sincèrité l'amitié est avant tout pour moi une pierre précieuse qu'il faut savoir garder et en prendre soin.
  • Contact

  • Marie V

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 15:13
 
 
Tristesse 

La dépression état pathologique caractérisé par une grande faiblesse de l’anxiété du découragement

Si seulement ce n’était que ça…C’est malheureusement pire que ça tout nôtre monde s’effondre Psychologiquement nôtre concentration, nôtre joie de vivre, nos espoirs même nôtre âme semblent nous abandonner  

Phisiquement  nôtre force  nôtre appétit nôtre libido nôtre sommeil se dérèglent complètement .

Socialement nôtre famille, nos amis nôtre partenaire nos collègues nôtre patron nous ne comprends plus.

Elle frappe peu  importe l’âge, le sexe la race elle nous entraine dans un gouffre, et ce n’est que le début , des changements d’humeur imprévisibles elle provoque un repli sur soi-même ,la perte d’estime de soi.

Pourquoi je n 'ai  plus la force

 A cette question si anodine « ça va ? on répond  “oui” mais au fond de nous ce cri : NOOOOON !!!

 Courage il y a de la  lumière  au bout du tunnel

 
oggetto
 
Dépression nerveuse : de quoi s'agit-il ?
Quels sont les risques et les enjeux sanitaires de la dépression nerveuse ?
Quels sont les mécanismes de la dépression nerveuse ?
Comment reconnaître la dépression nerveuse ?
Est-ce que les idées suicidaires font partie de la dépression nerveuse ?
Quelle est l’erreur à ne pas commettre ?
Quand consulter le médecin ?
Que fait le médecin ?
Comment préparer la première consultation du médecin ?
 

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

 

 

Dépression nerveuse : de quoi s'agit-il ?

  

 La dépression est une maladie affectant le fonctionnement d’une partie du cerveau. C’est un trouble de l’humeur défini aujourd’hui par les médecins selon des critères précis, ce qui n’a pas été toujours le cas.

Dans le public, le terme désigne de nombreuses situations plus ou moins transitoires de tristesse et d’abattement (déprime), qui ne constituent pas une dépression en tant que maladie installée et durable (plus de 15 jours) nécessitant une prise en charge médicale.

 

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

Quels sont les risques et les enjeux sanitaires de la dépression nerveuse ?


À tout moment dans la population française, 2 % des hommes et 5 % des femmes présentent tous les signes d’une dépression. Ce qui représente plus d’un million et demi de personnes. 20 % de la population aura au moins un épisode dépressif majeur au cours de sa vie.
Mais le nombre de patients qui consultent est inférieur et le nombre des patients correctement traités encore plus faible, avec un coût individuel et social : rupture des liens familiaux, arrêt de travail, licenciement, perte d’autonomie, accidents de la route ou du travail. S’y ajoutent le risque élevé de suicide (15 % des dépressions se terminent par un suicide) et l’aggravation des autres maladies. Une dépression augmente la mortalité des maladies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral) par exemple.
Toutefois, une partie des dépressions guérit sans intervention médicale avec le temps, quand le soutien de l’entourage et les ressources personnelles sont suffisants.

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

Quels sont les mécanismes de la dépression nerveuse ?


Les zones du cerveau qui gèrent l’humeur, les émotions et l’affectivité fonctionnent mal (système limbique). Comme elles sont très liées aux zones qui gèrent la mémoire, les apprentissages et qui traitent intellectuellement l’information et lui donne sens (cognition), la dépression entraîne aussi des troubles de la mémoire, des apprentissages et de l’intellect. On constate des perturbations de la sécrétion des messagers chimiques neuronaux qui modulent les émotions : la sérotonine en particulier.

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

  

Comment reconnaître la dépression nerveuse ?


La dépression est la persistance au-delà de 15 jours d’un tableau dit dépressif comportant quatre critères plus ou moins spectaculaires selon les cas.


1. La tristesse de l’humeur (pleurs incontrôlables par exemple) n’est pas justifiée par la situation réelle, et reste inchangée au cours de la journée quels que soient les événements ; rien ne peut dérider le dépressif.


2. L’anxiété est présente, parfois elle masque la tristesse de l’humeur : anticipation douloureuse de l’avenir, hypervigilance aux événements, réactions du corps dites « psychosomatiques » : boule dans la gorge, nausées, troubles digestifs, douleurs variées…


3. L’esprit marche au ralenti (ralentissement psychique) : le patient est inerte, le visage figé, il ne bouge plus, il oublie tout, ne peut plus se concentrer.


4. La perte d’intérêt pour la sexualité est caractéristique, comme les troubles du sommeil : insomnie de fin de nuit et fragmentation du sommeil. L’appétit faiblit (anorexie) mais parfois l’inverse se produit, c’est la boulimie.

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

Est-ce que les idées suicidaires font partie de la dépression nerveuse ?


Non, la dépression se définit par les quatre aspects décrits ci-dessus. Mais la question du suicide est toujours posée comme complication mortelle de la maladie, fréquente mais non obligatoire. Le médecin recherche systématiquement les idées ou comportements suicidaires, le projet élaboré, l’intention manifeste. C’est une urgence nécessitant une prise en charge immédiate, le plus souvent à l’hôpital.

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

Quelle est l’erreur à ne pas commettre ?


• Pour le médecin : méconnaître un trouble bipolaire, maladie mentale alternant la dépression et l’excitation.
• Pour le patient : interrompre le traitement antidépresseur avant l’échéance fixée par le médecin. L’effet n’est pas immédiat (6 à 8 semaines), notamment chez la personne âgée. Si le traitement est efficace, il se poursuit 6 mois (minimum) à 1 an : cela comprend la période de consolidation pour éviter les rechutes (fréquentes).

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

 

Quand consulter le médecin ?


Dès que la tristesse marquée se prolonge au-delà de 15 jours.
La dépression est une urgence médicale en raison du risque de suicide et de négligence mortelle dans les actes de la vie quotidienne : accident de la voie publique, accident de travail, accident domestique. Le désintérêt marqué pour toute vie sociale entraîne le patient dans une désinsertion aux conséquences graves : licenciement, clochardisation…

  ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

Que fait le médecin ?


Il fait la part d’une simple tristesse que le patient peut surmonter grâce à ses ressources personnelles et familiales. S’il constate une dépression installée, il traite par des médicaments (les antidépresseurs), auxquels il ajoute souvent le soutien d’une psychothérapie. Il conseille aussi une meilleure hygiène de vie.


Environ deux tiers des malades répondent bien aux antidépresseurs si le traitement est bien conduit (au moins 6 mois).

Chez certaines personnes, la dépression reprend après une rémission complète (dépressions récurrentes). Cela peut nécessiter un traitement préventif des rechutes.

Parmi les antidépresseurs, les sérotoninergiques sont les plus connus (Prozac® par exemple). Ils font effet en 6 à 8 semaines, délai de prescription minimal avant d’en changer.


Les psychothérapies, surtout cognitivocomportementales (TCC), sont associées pour lutter contre le défaitisme et rééduquer le cerveau. Le patient réapprend à voir la vie sous ses bons côtés, à se convaincre de sa valeur propre.

La psychanalyse n’a pas prouvé son efficacité, elle est coûteuse et non remboursée.
L’hygiène vitale comporte le sevrage de l’alcool et des toxiques (drogues), l’activité physique régulière (elle a prouvé son effet antidépresseur). Sont également utiles : une alimentation correcte, des rituels rassurants (prière pour les croyants), des rendez-vous avec soi-même (méditation, pause thé). ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

 

Comment préparer la première consultation du médecin ?


• Faire un récapitulatif de ce qui ne va pas : causes supposées de son état (drames personnels ou collectifs) et craintes pour l’avenir.
• Faire le point de son automédication.
Une enquête parmi les proches permet de repérer une vulnérabilité familiale.

 

oggetto

 

                                                                     hebergeur d'image

 

                     Vidéo  DEPRESSION NERVEUSE

 

 

 

  oggetto

 

 

Tristesse

 

  oggetto

 

Tristesse

  oggetto

 

                    EditingMyspace.com - Tristesse

                   

 

oggetto

 

 

 

EditingMyspace.com - Tristesseoggetto

  oggetto

 

 

                    EditingMyspace.com - Tristesse

 

  oggetto

 

 

Orkut Commentaires - Tristesse

 

oggetto

 

 

EditingMyspace.com - Tristesse

  oggetto

 

 

Blog de liny97 :TRISTE-POEME, emprisonner du mal!

oggetto

courage

oggetto

 

bon courage

 

  oggetto

 

 

oggetto

  RUBRIQUE

  oggetto

 

amitié

oggetto

 

ACCESSOIRES DIVERS FEERIQUES

 

oggetto

 

 

 

 

 

 

 

 

Blinkie Text Generator at TextSpace.net

 

Blinkie Text Generator at TextSpace.net


 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Marie V - dans Blagues
commenter cet article