Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Marie V
  • Le blog de Marie V
  • : je suis une personne qui est super cool et qui aime la sincèrité l'amitié est avant tout pour moi une pierre précieuse qu'il faut savoir garder et en prendre soin.
  • Contact

  • Marie V

/ / /



                  fantomes07



Comment se déroule une séance de spiritisme ?



La Séance

 

 

 

Voici quelques conseils à suivre pour pratiquer vos séances de spiritisme dans les meilleures conditions.

 


Matériel et conditions :

 

- Choisissez un endroit calme où personne ne viendra vous déranger.

 

- Choisissez une table ou une planche assez lisse pour que le verre n'ait pas de problème pour se déplacer.

 

- Pour permettre à l'esprit de communiquer avec vous, vous pouvez soit utiliser un oui-ja, ou bien les lettres du scrabble, ou bien encore écrire vous même sur des feuilles de papier les lettres de l'alphabet, les nombres de 0 à 9, oui et non et au revoir.

 

Vous pouvez disposer ces feuilles ou lettres et chiffres en cercle, le oui et le non au milieu et au revoir en dessous.

 

- Placez ensuite un verre retourné au milieu de la table.

 

 


 

 

 

Précautions

 

 

- Toutes les personnes présentes dans la pièce doivent participer à la séance ;

 

- Il est préférable que le groupe ne soit pas trop important, 4 ou 5 personnes maximum ; et de préférence composé de personnes qui croient au spiritisme (c'est quand même mieux pour les résultats) ;

 

- Il faut éviter d'être fatigué et être en bonne santé ;

 

- Ne vous moquez pas de ceux que vous invoquez, vous pourriez le regretter !

 

- Ne les provoquez pas non plus et essayez de garder votre sang froid en toutes circonstances ;

 

- Même si vous avez peur, ne quittez pas la table, il vaut mieux éviter de briser le cercle, ou de renverser le verre.

 

- N'entrez pas dans leurs jeux s'ils essayent de vous provoquer, et s'il vous arrive de vous emporter, excusez vous.

 

Vous pouvez commencer ! 


Placez vous autour de la table et posez (effleurez) le verre avec votre index.

Concentrez vous et appelez l'esprit :

"Esprit es-tu là ? Si oui va vers le oui" (enfin vous pouvez dire ce que vous voulez).

 

Evidemment, ça ne marche pas du premier coup !
Il faut souvent s'y reprendre à plusieurs fois, et des fois pendant quelques très longues minutes.

 

Cela ne sert à rien non plus de s'acharner!
S’ils ne répondent pas réessayez plus tard.

 

Au cas ou le verre commencerai à bouger, pas de panique !
Respirez un grand coup et commencez à poser vos questions.

 

Demandez lui d'abord s'il est un esprit positif ou négatif, posez lui des questions sur l'au-delà, et sur lui.

 

Vous pouvez ensuite lui poser vos questions, en essayant de ne pas lui poser des questions stupides, il pourrait ou partir ou se "fâcher".

 

Etant donné que vous ne saurez jamais avec certitude la nature de l'esprit, les réponses données peuvent ne pas être véridiques.


C'est fini !

 


Pour mettre fin a la séance, remerciez le d'être venu et d'avoir répondu à vos questions.
Puis demandez lui de partir.

 

S'il refuse, demandez le lui plus fermement, il faut se montrer plus fort que lui !

Si cela est nécessaire, retournez le verre et soufflez dedans ou bien brûlez le avec une allumette.

Vous pouvez aussi le casser.

 

 


Bon à savoir

 

Ceci n'est pas un  jeu.

Vous ne devez pas faire cela pour s'amuser, sinon vous aurez des conséquences sur vous et/ou sur votre entourage.






                      Intro

De tout temps et dans toutes les civilisations, les hommes ont voué un culte très particulier aux morts.

 

 

Le grand passage, ce voyage au long cours d'où dit-on l'on ne revient jamais, engendrait la crainte et le respect.

 

 

Dans l'Histoire, on retrouve parfois des descriptions d'individus qui prétendaient communiquer avec les défunts.

 

Mais ces pratiques n'avaient rien en commun avec le spiritisme tel que nous le connaissons encore actuellement. Il fallait plutôt parler de nécromancie.







 Naissance du spiritisme


Le spiritisme a vu le jour au XIXième siècle aux Etats-Unis.






 

En 1847, à Hydesville (région de New-York), deux jeunes filles, les soeurs Fox, prétendaient rentrer en contact avec l'esprit d'une personne qui fut assassinée dans la maison familiale.

 

Les deux jeunes filles, âgées respectivement de quatorze et onze ans, lui posaient des questions et l'esprit dont il est question leur répondait par des coups sourds dans les murs. Elles mettront même au point un alphabet spirite (un coup pour la lettre A, deux coups pour la lettre B, etc.).

 

La nouvelle va se répandre comme une traînée de poudre dans le voisinage d'abord puis dans tout le pays. On viendra de partout assister aux démonstrations des Fox.

Elles deviendront rapidement très célèbres et seront invitées à faire des démonstrations dans tout le pays.

 

Le spiritisme va rapidement trouver un nouveau canevas de fonctionnement.

 

Les participants devaient se réunir autour d'un guéridon à trois pieds en alternant hommes et femmes.

Ils devaient poser leurs mains sur la table petits doigts contre petits doigts.

 

Les "esprits" se manifestaient alors en faisant bouger la table toujours selon le principe de l'alphabet spirite. Ce système fut connu sous le nom de tables tournantes.

 

 

Le succès fut fulgurant et le phénomène s'exportera de l'autre côté de l'Atlantique.

A la fin de leur vie, les soeurs Fox avoueront que cette affaire de communication avec les morts n'était qu'une vaste supercherie qu'elles avaient inventée par jeu.

 

Mais le spiritisme était né et plus rien, jamais, ne devait l'arrêter...

 


En Europe, le succès du spiritisme fut foudroyant. Tout le monde, bourgeois ou simples citoyens, voulaient entrer en contact avec l'un de leur cher disparu et cela malgré les sévères mises en garde de l'Eglise et de la communauté scientifique.

 

Des personnalités comme Théophile Gauthier, Guy de Maupassant et surtout Victor Hugo furent des adeptes acharnés du spiritisme qu'ils pratiquaient régulièrement.







          La Science face au spiritisme

Beaucoup de scientifiques s'étonnèrent qu'une telle chose puisse exister.

Tout cela sortait du cadre de la pure raison et de la plus élémentaire logique.

 

Les médiums et les adeptes du spiritisme croyaient eux dur comme fer qu'ils parvenaient réellement à communiquer avec les morts.

Les scientifiques, eux, n'ont guère besoin de croyance. Ce qu'il leur faut, ce sont des preuves.

 

Certains scientifiques assistèrent donc à des séances de spiritisme organisées par les plus grands médiums. Les noms de savants qui crurent vite à la réalité de ces phénomènes donnent même le tournis : Oliver Lodge, Camille Flammarion, Charles Richet, William Crooks,...

 

Ils assistèrent à des phénomènes bien étranges et à- priori inexplicables : apparitions de fantômes, lévitation, bruits inexpliqués, messages de l'au-delà...

 

D'autres scientifiques et non des moindres (Chevreul, Faraday) conclurent par contre à l'absence d'étrangeté et tirèrent des conclusions négatives.

 

 

Peu de scientifiques ont cru au spiritisme. On peut même dire que les scientifiques n'ont jamais pu démontrer de manière expérimentale la réalité de la communication avec les morts.

 

Ils conclurent avec beaucoup de bons sens que toutes les expérimentations spirites semblaient se baser sur des trucages ou des illusions.

En effet, à chaque fois que les méthodes de contrôle destinées à éliminer toutes fraudes étaient sérieuses, les phénomènes spirites disparaissaient.

 

 

Pourtant, et cela va sembler curieux à beaucoup, le spiritisme a fait avancer la recherche scientifique. Il faut ici donc analyser ce phénomène extrêmement bizarre que les initiés appellent l'écriture automatique.

 

Certains médiums ou prétendus tels, affirment que les esprits sont capables de communiquer à travers leur personne. Il suffirait que le médium en transe se saisisse d'un crayon et les esprits prendraient le contrôle du corps du médium et écriraient des messages par son intermédiaire.

 

Ce système rudimentaire fut ensuite remplacé par une planchette en bois, dite planchette oui-ja ; a trois roulettes et sur laquelle est fixé un crayon.

Les participants devaient poser leur main sur la planchette qui se mettait en mouvement sous l'influence des "esprits".

 

 

Les esprits parvenaient ainsi à écrire des messages de l'au-delà.

Beaucoup de ces séances de oui-ja étaient évidemment truquées. Mais pas toutes. Et c'est ici que la science entre en jeu.

 

Plusieurs chercheurs dans les années 1850 comme le comte de Gasparin ou le célèbre Chevreul pensaient que ces phénomènes étaient dus à l'inconscient.

Les psychiatres étudièrent cela avec beaucoup d'attention et les travaux se multiplièrent.

 

 

L'ouvrage qui fit le mieux le point sur la question fut celui du Français Pierre Janet en 1889 "L'automatisme psychologique".

Une partie importante de ce livre était consacré au spiritisme.

 

Selon Janet, les analyses des expériences d'écriture automatique étaient primordiales pour mieux connaître le psychisme humain.

Il affina alors la notion de subconscient.

L'écriture automatique et le oui-ja s'expliqueraient uniquement par des actes inconscients.

 

 

Les médiums souffriraient aussi du symptôme de dédoublement de personnalité les poussant à entrer dans la peau d'une personne décédée.





            amityville





                                           Vous Cliquez sur

                          
        Classement des Entitées
   

           
              

                                                                    Retour à la page Esprit et ses Pouvoirs
 


 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by