Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Marie V
  • Le blog de Marie V
  • : je suis une personne qui est super cool et qui aime la sincèrité l'amitié est avant tout pour moi une pierre précieuse qu'il faut savoir garder et en prendre soin.
  • Contact

  • Marie V

9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 14:48

                   

 

 

                                              

                                   Il meurt lentement

                     Celui qui ne change pas de cap

                     lorsqu'il est malheureux

                     Au travail ou en amour

                     Celui qui ne prends pas de risque

                     Pour réaliser ses rêves

                     Celui qui,pas une seule fois dans sa vie

                     N'a fui les conseils sensés

 

                           

 

           f419ceb0

 

 

 

 

              c7bfe56d

 

 

 

                                                                    

                           
 

 

Les gens se présentent dans ta vie pour une raison, une saison, ou pour la vie.
Lorsque tu sauras laquelle s'applique pour une personne, tu sauras ce qu'il faut faire pour cette personne.
 

 

Lorsqu'une personne est dans ta vie pour une raison, c'est habituellement
pour combler un besoin que tu as manifesté. Elle est venue pour t'assister à travers une épreuve, pour t'offrir son aide et support, pour t'aider
physiquement, émotionnellement ou encore spirituellement. Cette personne est là pour la raison pour laquelle tu veux bien qu'elle soit. Alors, sans aucune mauvaise action par toi-même ou à un moment inopportun cette personne
dira ou fera quelque chose pour briser cette relation. Quelquefois, elle meurt. Quelquefois elle quitte. Quelquefois, elle agira de façon à te faire prendre une position ferme. Ce que tu devras réaliser, c'est que ton besoin a été comblé, ton désir est réalisé, son travail est terminé. Ta prière a été exaucée et maintenant il est temps de passer à autre chose.

 

 

Certaines personnes viennent dans ta vie pour une saison parce que ton tour est venu pour partager, grandir et apprendre. Elles t'amènent une expérience
de paix ou te font jouir de la vie.
Elles pourraient te montrer quelque chose que tu n'as jamais fait.
Elles te donnent habituellement une joie inhabituelle et incroyable.
Crois-le c'est réel, mais simplement pour une saison.

 

 

Les amitiés à vie te montrent des leçons de vie, des choses sur lesquelles tu dois bâtir, afin d'avoir une fondation solide en émotions. Ton travail est d'accepter la leçon : aimer la personne et mettre en valeur tout ce que tu as appris d'elle afin d'aider d'autre dans ta vie personnelle.

 
Il est dit que l'amour est aveugle mais que l'amitié voit loin.

 

 

 

                       

 

 

 

           

             0143nsv9.jpg

 

 

               

 

 

               

  

 

                     

 

 

 

                 

 

 

 

 

 

 

                    

 

                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

118gfxaq

 

 

 

 

               

 

                                citation

 

                                    

                 

 

 

                  5w5butww.gif

 

   

              

 

   

      

 

 

                    

 

 

            

 

 

                

 

 

 

        8905a583  

          

 

 

            

 

 

                          RECETTE DE LA GALETTE D'AMOUR...

 

 



Difficulté : facile

Prix de revient : gratuit

Matériel nécessaire : sensibilité

Temps de cuisson : toute une vie




- Dans un grand saladier de tendresse.

- Bien mélanger délicatement : de l'affection,
de l'admiration et beaucoup de sensibilité.

- Pétrir avec attention et compréhension
dans une grande tasse de prévenance.

- Vous pouvez y ajouter une pointe
de romantisme, selon les goûts.

- Puis, pour un temps, plutôt long,
laissez reposer le tout sur un lit douillet
recouvert de tendres sentiments.

- Ensuite, étalez le tout avec patience,
douceur et sensualité, sans oublier un nuage
de passion cette amoureuse pâtisserie.

- Enrobez ensuite de câlins et d'un
petit brin de folie, (herbe folle que l'on trouve
parfois à la lisière des champs de la passion).

- Le tout est à travailler avec soin, avec caresse,
dans un pétrin préalablement parfumé avec
des fleurs des champs que vous trouverez
dans la poésie de la tendresse.

- Saupoudrez fort d'adoration cette galette
et dessinez en guise de décoration un très joli cœur
(plutôt grand), en se souvenant d'un certain
"pain" offert à "la femme du boulanger"...

- ... et tout doux, tout doucement cuisez
avec tolérance.

- Servez sans modération avec
chaleur et émotion chaque jour.

- Ainsi, vous pourrez alors déguster
et faire déguster votre délicieuse "part" d'Amour

 

 

 

 

                       

 

 

Ainsi va la vie




Ainsi va la vie,
des gens qui naissent, qui vivent, qui meurent,
et que l'on garde toujours dans nos coeurs.

Ainsi va la vie,
remplie de ces joies qui nous submergent de bonheur,
et de ces terribles peines qui nous noient dans le malheur.

Ainsi va la vie,
pour ceux qui se croyaient si forts,
et qui manquent aujourd'hui de tant de réconfort.

Ainsi va la vie,
qui balaie d'une seule vague,
les traces d'une vie qui n'était que de passage.

Ainsi va la vie,
et nous rechercherons dans l'au-délà,
les signes de la promesse que l'on se retrouvera....

 

 

 

 

          

 

 

                        Le stress

 

 

         je-suis-stresse

 

                             


     
Le stress

Je stresse, tu stresses… tout le monde stresse et heureusement !

C’est un phénomène indispensable à l’adaptation de notre organisme aux contraintes extérieures. Le problème est l’excès de stress, et notre mode de vie y contribue et peut entraîner toute une série de désagréments parfois sérieux.

Un système de réaction

Le stress est une réaction programmée de l’organisme. Quel que soit le stimulus responsable, notre corps réagit de façon identique : le rythme cardiaque s’accélère, des sueurs apparaissent, si la peur ou l’émotion est plus intense, des réactions physiques plus marquées peuvent se produire comme une perte involontaire des urines. Les causes de ce stress varient en fonction des individus, toute situation jugée physiquement, psychologiquement ou émotionnellement « difficile » peut engendrer un stress. Ainsi, un baptême de parachute, une déclaration d’amour ou un entretien d’embauche vont déclencher cette réaction. On distingue trois stades dans le stress :

· La réaction d’alarme où le corps se prépare à réagir. Le cœur bat plus vite afin d’apporter plus de sang, et d’oxygène, aux muscles, la respiration devient courte et rapide tandis que l’organisme mobilise son carburant, le sucre et les graisses.

· La phase de résistance, à ce moment l’organisme est adapté à l’agression. Les réflexes sont rapides, les capacités physiques et intellectuelles sont optimales. D’autres phénomènes physiologiques interviennent pour permettre au corps de tenir.

· La phase d’épuisement quand le stress persiste. Le corps ne peut plus alors assumer cette mobilisation de ressources. C’est à ce stade que les effets pathologiques du stress interviennent.

Les conséquences du stress

La réaction au stress est gouvernée par les hormones et les glandes qui les secrètent. L’hypothalamus, petite glande à la base du cerveau, et les surrénales, au-dessus des reins, en sont les principales actrices. Elles secrètent plusieurs hormones différentes qui agissent sur un grand nombre d’organes. C’est pourquoi les effets néfastes du stress sont multiples. Ils englobent, d’abord, tous les petits troubles qui nous font dire qu’on est pas bien, mal dans sa peau : la fatigue, les troubles du sommeil, la nervosité et même des perturbations de la libido. Quand le stress continue, il entraîne des répercussions plus importantes.

· Les désordres digestifs : ballonnement, diarrhée, maux de ventre…les intestins souffrent souvent. Avant de parler des conséquences du stress, il faut d’abord s’assurer qu’il n’y a pas d’autres causes.

· Le cœur lui non plus n’aime pas le stress. Ce dernier est même considéré comme un facteur favorisant l’infarctus et de l’hypertension. Les palpitations ou les douleurs dans la poitrine sont aussi causées par le stress.

· L’organisme en général est plus sensible aux infections .Il se défend moins bien.

· La peau porte aussi les marques du stress : plusieurs maladies sont déclenchées ou accentuées par le stress. C’est le cas de la dermite séborrhéique, du psoriasis ou de l’eczéma.

Gérer et décompresser

Difficile de combattre un adversaire invisible ! Si vous vous sentez stressé, angoissé, il faut d’abord essayer d’en déterminer l’origine. C’est souvent dans le cadre professionnel ou familial qu’elle se situe. Un patron difficile, des enfants qui dorment moins que d’habitude ou un changement d’habitudes peuvent suffire. Le problème identifié il faut soit l’éviter, ce n’est pas toujours facile, soit apprendre à s’en accommoder. Chacun peut développer des attitudes qui l’aideront à mieux supporter cette pression. Il peut être utile, par exemple, de se ménager des plages de calme dan la journée ou de veiller à avoir un rythme de vie plus détendu avec des loisirs programmés.

Il faut aussi savoir décompresser. Le sport est idéal, il permet de dépenser son trop plein d’énergie, entraîne une fatigue saine qui facilite un meilleur sommeil. Sinon toutes les techniques de détente et de relaxation sont valables. yoga, sophrologie, sauna, massages…le tout est de trouver une activité qui plaise.

Il n’existe pas vraiment de médicaments indiqués pour le stress. Si vous avez des symptômes trop importants, il faut en parler à votre médecin qui pourra le cas échéant prescrire un remède ponctuel.

Le syndrome de stress post-traumatique

Dans ce cas l’événement déclencheur est connu. Ce peut être un accident, un attentat ou une catastrophe naturelle. La personne atteinte de stress post-traumatique peut en avoir été victime ou simplement témoin. Elle ne parvient pas à « encaisser » le choc, les images du drame la hantent, la nuit en cauchemars, mais aussi parfois alors qu’elle est éveillée. A ceci s’ajoute des symptômes de la dépression qui peuvent être très sévère. La prise en charge du stress post-traumatique demande l’avis d’un spécialiste

 

 

                      
                       

  

 

 

                         

 

 

          1253617755-copie-de-amitiecadre.jpg

 

 

                                                            

 

 

 

             Le destin........

 

 

                             

 

 

 

                   qu'est ce que le destin........



Le Destin, ou Destinée, est une divinité aveugle, inexorable, issue de la nuit et du chaos. Toutes les autres divinités lui étaient soumises. Les cieux, la terre, la mer et les enfers étaient sous son empire : rien ne pouvait changer ce qu'il avait résolu; en un mot, le Destin était lui-même cette fatalité suivant laquelle tout arrivait dans le monde. Le plus puissant des dieux, Jupiter, ne pouvait fléchir le Destin en faveur ni des dieux, ni des hommes.

Les lois du Destin étaient écrites de toute éternité dans un lieu où les dieux pouvaient les consulter. Ses ministres étaient les trois Parques : elles étaient chargées d'exécuter ses ordres.

On représente Jupiter ayant sous ses pieds le globe terrestre, et tenant dans ses mains l'urne qui renferme le sort des mortels. Il porte une couronne surmontée d'étoiles et un sceptre, symbole de sa souveraine puissance. Pour faire entendre qu'il ne variait pas, les anciens le figuraient par une roue que fixe une chaîne. En haut de la roue,il y a une grosse pierre, et en bas deux cornes d'abondance avec des pointes de javelot.

Dans Homère, la destinée d'Achille et d'Hector est pesée dans la balance de Jupiter, et comme celle du dernier l'emporte, sa mort est arrêtée, et Apollon lui retire l'appui qu'il lui avait accordé jusqu'alors.

Ce sont les aveugles arrêts du Destin qui ont rendu coupables tant de mortels, malgré leur désir de rester vertueux : dans Eschyle, par exemple, Agamemnon, Clytemnestre, Jocaste, Œdipe, Étéocle, Polynice, etc., ne peuvent se soustraire à leur destinée.

Les oracles seuls pouvaient entrevoir et révéler ici-bas ce qui était écrit au livre du Destin

 

 

                                                                 

 

                    2010-02-24 164621

 

 

 

                             2010-02-24 165042 

 

 

 

 

                                             

 

     

   

                                           

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie V - dans A Méditer