Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Marie V
  • Le blog de Marie V
  • : je suis une personne qui est super cool et qui aime la sincèrité l'amitié est avant tout pour moi une pierre précieuse qu'il faut savoir garder et en prendre soin.
  • Contact

  • Marie V

24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 16:59

 

 

 

 

 

 

  Gif.gif         

 

 

 
                 

fd406f7d197.gif

 

 

 

 

 

               

 

Mon Amie Lise la Petite Québécoise vient de m'envoyer

                                                   

 

             Ces belles photos proviennent du jardin Botanique  

 

Mosaïcultures de MONTREAL (tout est fait à partir de graminées  

 

 branches, plantes, éléments naturels)     

 

  GROWIN~13.gif

 

 

magnifique jardin Botanique Mosaicultures

De MONTREAL

 

 

IMAG0282_1.jpg               

  GROWIN~13.gif               

IMAG0296.jpg

GROWIN~13.gif

           

 

IMAG0270_1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

  GROWIN~13.gif               

 

IMAG0286_1.jpg

 

 

 

 

 

 

GROWIN~13.gif               

 

IMAG0292.jpg

  GROWIN~13.gif               

 

 

 

 

IMAG0295.jpg

 

 

GROWIN~13.gif

 

 

 

 

IMAG0242.jpg

 

             

 

 

GROWIN~13.gif             

 

IMAG0251.jpg

                GROWIN~13.gif

 

IMAG0290.jpg

 

 

              GROWIN~13.gif

 

 

IMAG0269.jpg

 

 

GROWIN~13.gif

 

 

 

 

IMAG0254.jpg

 

 

GROWIN~13.gif

 

 

 

IMAG0256.jpg

 

  GROWIN~13.gif

 

 

 

IMAG0257.jpg

 

 

GROWIN~13.gif

 

 

IMAG0261.jpg

  GROWIN~13.gif           

 

IMAG0262.jpg

 

 

 

 

 

A Montréal, les Mosaïcultures Internationales sont de retour. Une cinquantaine d'oeuvres majestueuses créées par des artistes-horticulteurs de 25 pays seront exposées au Jardin botanique de Montréal du 22 juin au 29 septembre 2013.


Ces sculptures végétales remarquables composent un circuit spectaculaire de 2,2 kilomètres au coeur du Jardin botanique.


Photo

 

 

 

Photo

 

 

 

Photo

 

 

 

Photo

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs sculptures animales sont dotées d’yeux en résine de synthèse qui leur donnent une vitalité étonnante.

 

 

 

 

 

 

 

 

   Magnifique diaporama fait par notre belle CATH 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

             

 

GROWIN~13.gif

 

 

 

Mosaicultures Montreal

photos panoramiques à 360  °

            webmaster_fleches020b_3.gif 

 

terre-mere-mother-earth-mosaicultures-montreal.jpg

 

             GROWIN~13.gif

 

 Belle photo du chien Hatchi

histoire vraie qui se passe au Japon

 

 

 

 

l' horloge que tu vois sur la photo

est l'heure que Hatchi est décédé.

 

 

IMAG0244.jpg

 

 

Connais-tu l'histoire de Hatchi si non il faut
 absolument que tu regardes ce merveilleux film sans faute.
               (  sortir tes mouchoirs. )

 

 

Hachiko, chien fidèle même après la mort de son maître.
  
Hatchi un film sur l'histoire émouvante et vraie d'un chien fidèle.
Cette histoire vraie se passe au Japon.
  
                                     
  
Il faut le voir ce film
  
Bye! bisous
  
Lise

 

  Pour Parker, professeur de musique à l'université             

 

l'arrivée du chien Hatchi dans la famille fut un heureux événement.

 L'animal prit sa place auprès de chacun, mais c'est avec Parker qu'il passait le plus de temps.

 Chaque matin, le chien accompagnait son maître à la gare où il prenait son train

 et chaque soir,

l'animal venait l'y attendre.

 Cet attendrissant rituel rythmait la vie de tous ceux qui en étaient témoins...

 jusqu'au jour tragique où Parker ne revint pas.

 

 

             

 

 

 

  oie_overlayss46.gif         

 

 

         

 

 

 

 

 

 
                  EXTRAIT DU FILM ****HATCHI***

 

         

  A voir aprés la pub !!!! 

 

LE VÉRITABLE HATCHI

 

En 1924, Hachiko arriva à Tokyo avec son propriétaire, Hidesamuro Ueno, un professeur du département Agriculture de l’université de Tokyo. Chaque jour, Hachiko avait pour habitude d’accompagner son maître et de l’accueillir, la journée de travail achevée, à la gare de Shibuya ; une routine qui s’est prolongée jusqu’à un jour de mai 1925. Ce soir-là, Hatchi ne vit pas revenir

 son maître par le train du soir.

 

Le professeur, mort d’une congestion cérébrale, ne revit jamais le quai de gare où son chien l’attendait. Hachiko fut donné à d’autres gens mais il s’échappait régulièrement et regagnait

 encore et encore son ancienne maison. Peu à peu, réalisant que son maître ne vivait plus là, il se rendit sur le quai de la gare où il l’attendait si souvent. Dès lors, le chien attendit chaque jour de voir le professeur revenir.

 

À la gare, la posture fixe d’Hachiko finit par intriguer les autres voyageurs. Beaucoup de ceux qui fréquentaient régulièrement la gare de Shibuya avaient vu ensemble Hachiko et le professeur Ueno tous les jours

. Les gens s’émurent de voir la pauvre bête guetter le retour de son maître décédé et beaucoup lui donnaient des friandises et de la nourriture.

 

Pendant dix ans, Hachiko se présenta chaque soir à la gare au moment précis de l’arrivée du train.

La dixième année, un ancien élève du professeur Ueno devenu spécialiste de la race Akita suivit le chien depuis la gare jusqu’à la maison de Kobayashi où il apprit toute l’histoire. Peu après, l’ancien étudiant publia un recensement complet des chiens de race Akita au Japon. Il ne dénombra que 30 Akitas pure race, dont Hachiko.

 

L’ancien étudiant retourna fréquemment voir le chien et publia de nombreux articles contant l’incroyable fidélité de l’animal. En 1932, l’un de ses articles fut publié dans un grand journal tokyoïte et Hachiko devint célèbre dans tout le pays. Son histoire fit l’unanimité. Sa mémoire et sa fidélité touchèrent le peuple japonais. Hachiko symbolisait la loyauté et l’esprit de famille idéal. Les instituteurs et les parents se sont mis à raconter son histoire aux enfants,

 un célèbre artiste japonais érigea une sculpture à son effigie et partout dans le pays, les gens apprirent l’existence d’une race de chiens nommée Akita.

 

En avril 1934, une statue de bronze fut érigée en gare de Shibuya. Hachiko lui-même était présent pour son inauguration (Hachiko mourut le 8 mars 1935). La statue fut recyclée pour l’effort de guerre durant la Seconde Guerre mondiale. Mais le conflit terminé, Hachiko ne fut pas oublié. En 1948, la société chargée de recréer la statue fit appel à Takeshi Ando, le fils de l’artiste qui avait fabriqué autrefois la sculpture originale. La nouvelle oeuvre fut inaugurée en août 1948. Aujourd’hui, elle trône toujours et est devenue un point de rendez-vous très célèbre et l’entrée de la gare qui la jouxte a été baptisée « Hachiko-guchi » (Sortie Hachiko).

 

Une statue similaire existe à Odate, la ville natale d’Hachiko, face à la gare. En 2004,

 une nouvelle statue fut édifiée sur le piédestal original de la gare de Shibuya face au musée de l’Akita à Odate. Le film de 1987, HACHIKÔ MONOGATARI, retrace l’histoire du chien de sa naissance à sa mort et imagine des retrouvailles spirituelles avec son maître. Enorme succès populaire,

 le film est le dernier grand succès des studios japonais Shochiku Kinema Kenkyû-jo.          

 lhistoire-dhachiko-chien-fidele-mort-L-nxu9mq.jpg

 

gr8qn7pm.gif

 

 

 

GROWIN~13.gif

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 

 

                 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie V